Nos engagements

Paiement sécurise

Livraison en 48h

Port offert dès 300Dh d'achat

Peau et Antioxydants

La peau est l'organe le plus exposé du corps humain, en prise directe avec l'environnement extérieur : rayonnement solaire, substances toxiques contenus dans les cosmétiques et les détergents, polluants en suspension dans l'air. La peau est un organe vivant qui joue un rôle protecteur : elle empêche la pénétration de certains corps étrangers au-delà de ses tissus superficiels.
L'épiderme est la couche supérieure de la peau. Elle est constamment exposée à l'environnement extérieur et peut en subir un vieillissement prématuré (peau sèche, apparition de rides et sillons, tâches etc.). Sous l'épiderme, le derme forme une couche intermédiaire avec l'hypoderme, tissu dans lequel viennent se loger les graisses et certains anti-oxydants comme les caroténoïdes. Le derme est fragilisé par l'action du stress oxydatif et les radicaux libres qui viennent altérer sa structure. Afin de préserver la santé et la beauté de la peau, il est donc important d'adopter une hygiène de vie qui permet de limiter les champs d'action des radicaux libres.

 

Les radicaux libres
Les radicaux libres se forment naturellement en présence d'oxygène et de rayonnement UV. C'est une production en excès qui devient dommageable pour l'équilibre des cellules. C'est le mode de vie moderne (pollution, tabac, exposition solaires) qui est à l'origine de l'explosion des quantités de radicaux libres qui viennent attaquer les systèmes de défense de l'organisme.

 

Certaines enzymes sont programmées pour neutraliser les radicaux libres. Parmi elles la superoxyde dismutase et la glutathion peroxydase. De nombreux micronutriments viennent compléter l'action de ces enzymes :

  •     La vitamine C piège les radicaux libres en premier lieu, ceux qui ne seront pas neutralisés continuent leur progression et s'attaquent aux graisses des membranes cellulaires.
  •     La vitamine E empêche alors les radicaux libres d'agir sur les membranes cellulaires et de les détruire par le biais d'une réaction chimique qui libère de l'oxygène singulet, substance toxique pour les cellules.
  •     La molécule de béta-carotène a pour particularité de piéger l'oxygène singulet en se refermant sur elle-même


Tout au long de leur progression dans l'organisme, il existe donc des substances capables de lutter contre les radicaux libres. D'où l'intérêt d'adopter une alimentation variée et pourquoi pas de recourir à des compléments alimentaires complets qui apportent à l'organisme toute une palette d'antioxydants.

 

Peau et soleil
Les expositions solaires ne sont pas recommandées pour la santé de la peau. Les rayons ultraviolets (UV) du soleil sont le premier facteur de risque pour les cancers de la peau. Les UV qui correspondent à des radiations de longueur d'onde comprise entre 190 et 400 nanomètres (nm) sont subdivisés en trois classes : les UVC de 190 à 280 nm, les UVB de 280 à 320 nm et les UVA de 320 à 400 nm. La plupart des études qui ont été menées sur l'action des rayons ultraviolets sur la peau ont été menées sur les UVB, couramment tenus pour responsables majeurs des cancers de la peau.

 

Les UVA, considérés comme moins dangereux, sont utilisés dans les lampes à bronzer bien que leur dangerosité ait été largement sous-estimée. Or ces derniers constituent les neuf dixièmes du rayonnement solaire et ont une bien meilleure aptitude à atteindre le derme. Les UVA qui pénètrent profondément dans le derme génèrent la production de radicaux libres qui agissent sur la structure des membranes cellulaires. La peau perd de sa souplesse et de son élasticité et favorise la formation de rides.


Si les UVB ont été tenus pour plus nocifs que les UVA c'est qu'ils sont responsables des coups de soleil qui attaquent directement les cellules de la peau. De l'érythème à la brûlure plus sérieuse, les coups de soleil seraient responsables du cancer de la peau appelé mélanome malin. Selon une étude parue dans le revue Nature, les risques de cancer de le peau sont d'autant plus élevés que les comportements à risque : exposition solaires prolongées et coups de soleil ont été expérimenté pendant l'enfance. En cas d'exposition solaire, prévoir une protection complète de la peau : écran total UVA+UVB, chapeau, pas d'exposition entre 12h et 16h. Les nutriments sont d'une aide précieuse pour protéger et renforcer les défenses naturelles de la peau contre l'action des radicaux libres. Pour cela, les caroténoïdes peuvent jouer un rôle protecteur.

 

L'action protectrice des caroténoïdes
Les caroténoïdes sont des pigments naturels que l'on retrouve dans les fruits et les légumes et qui possèdent des propriétés photo protectrices chez les végétaux. Ils permettent également de neutraliser l'oxygène singulet et de prévenir les dommages cellulaires qui en découlent habituellement.
Des études scientifiques ont montré qu'une supplémentation en caroténoïdes diminuait la sensibilité de la peau aux rayons UV (moins de coups de soleil et action destructrice ralentie). D'où l'intérêt de préparer sa peau aux expositions solaires par la prise de compléments alimentaires spécifiques.