Le Thé

Le thé est une plante qui possède des vertus thérapeutiques intéressantes pour l’être humain. Il aide à lutter contre les radicaux libres qui sont responsables du vieillissement et des maladies dégénératives (diabète de type 2, cancers, cataractes, maladies d’Alzheimer et de Parkinson etc .). Ce sont les flavonoïdes présents dans le thé qui ont une action antioxydante.
Ces flavonoïdes protègent également les tissus des effets pro-oxydants du fer. De ce fait, le thé est globalement indiqué chez les personnes qui ont trop de fer mais il est à éviter en cas de déficit en fer ou dans une situation induisant une augmentation des besoins en fer (menstruations, grossesse, allaitement, prise de certains médicaments etc.). En effet, les tanins contenus dans le thé bloquent l’absorption du fer.

Le thé vert possède une action anti-inflammatoire et anti-allergique non négligeable par rapport aux alternatives chimiques. Les catéchines du thé sont efficaces dans des situations inflammatoires très variées, de l’eczéma aux inflammations articulaires (arthroses, spondylarthrite, polyarthrite rhumatoïde). Les flavonoïdes favorisent la régulation de réactions allergiques comme le psoriasis, l’asthme, l’eczéma.


Choisir son thé
Privilégier le thé vert à faire infuser en vrac ou en sachet 5 minutes. En effet, le thé vert n’a pas subi de transformation (fumage, fermentation) et conserve intacte ses qualités nutritionnelles.
2 à 3 tasses de thé vert par jour consommées sans sucre ou avec du sucre complet garantissent un apport en substances anti-oxydantes bénéfiques pour la santé. Il existe du thé vert décaféiné pour ceux qui supportent mal les effets stimulant de la théine.
Attention, le lait rajouté au thé inhibe les capacités antioxydantes du thé. En effet les protéines du lait empêchent son absorption et annulent ainsi les bénéfices santé attendus.
Enfin pour ceux qui n’aiment pas le thé ou qui ne trouvent pas le temps d’en boire, il existe des compléments alimentaires riches en flavonoïdes et caroténoïdes.