Introduction à l'Ostéoporose

L'ostéoporose est une maladie chronique caractérisée par la réduction de la masse osseuse et une détérioration de l'architecture osseuse induisant une fragilité osseuse. La croissance osseuse est particulièrement importante de la naissance à la puberté. Pendant cette phase, la quantité de formation osseuse est supérieure à celle de perte d'os. A la fin de l’adolescence, lorsque la croissance est terminée, les os atteignent ce que l’on appelle « un pic osseux ».
À l'âge adulte, le métabolisme osseux détruit et fabrique un tiers de la masse osseuse chaque année. La perte osseuse due à l'âge constitue un processus physiologique dont l'évolution varie suivant le sexe et le type d'os.

Tous les os du squelette contiennent 2 types de tissus osseux :

  • L'os cortical ou compact : il forme la partie externe de l'os et représente 80% de l'os.
  • L'os trabéculaire ou spongieux : c'est un réseau de tissus qui forme la partie interne des os longs.


Vieillissement de l'os
Avec l’âge, les mécanismes de destruction osseuse l'emportent sur les mécanismes de construction, l'os devient poreux, son architecture s'altère : c'est l'ostéoporose. Les hormones sexuelles comme l’œstrogène et la testostérone jouent un rôle fondamental dans le maintien de la résistance des os chez les hommes et les femmes.

  • L'ostéoporose de type 1, liée à la ménopause entraîne une perte osseuse au niveau de l'os spongieux. 
  • L'ostéoporose de type 2 entraîne une perte osseuse globale. 

Entre 30 et 80 ans, la femme perd en moyenne 50% de son capital osseux trabéculaire et 30% de son capital osseux cortical. La perte trabéculaire s'accélère après la ménopause. Chez l'homme, le capital osseux diminue de façon linéaire. Cependant, la perte osseuse est plus importante dans l'os trabéculaire que dans l'os cortical.
La sédentarité, l'alitement accélèrent la perte osseuse. Par ailleurs, le vieillissement provoque des changements hormonaux dont les conséquences sont néfastes pour le tissu osseux.